L outrage fait a Sarah Ikker

Publié par: Admin Jelastic Dans: Blog Le: Commentaire: 0 J'aime: 488

Sarah Ikker », Mon premier Yasmina Khadhra et j’avoue que je suis un peu bousculé et surpris. Le genre Policier n’est pas nouveau pour l’auteur qui en a déjà écrit : Morituri, Double blanc, L'Automne des chimères, La Part du mort.

Driss Ikker est commissaire. L’auteur nous retrace à la perfection les agissements, les mentalités et les bourdes de la police marocaine en particulier et arabe en général. Comment ont lieu les nominations, les nominations et les promotions de grade..

On suit le malheur effroyable survenu au couple Ikker la nuit du viol de madame et l’impact d’une telle épreuve sur un arabe craignant pour son honneur plus que pour sa famille.

L’outrage fait à Sarah Ikker » est une enquête policière bien ficelée qui m’a agréablement surpris. Le style est fluide, le suspense est haletant sans oublier l'excellent décrit de secousse d'après-viol. L’auteur arrive par quelques passages poignants à nous transmettre un électrochoc psychologique par la force de description de la scène choquante.

Les pages finissent rapidement, les nuits blanches sont assurées. La plume est légère, peut-être un peu trop même. On commence à lire sans pouvoir s’arrêter, ça se lit vite, avec un plaisir immense et des rebondissements à ne pas en finir. Grace à son écriture bien arrangée, l’intrigue est bien maintenue jusqu’à la fin même si on arrive peut-être à deviner l’issu de quelques passages.

Une belle découverte pour moi qui pensait que Yasmina Khadhra n’écrivait que des romans tristes. Après avoir lu celui-ci, je peux le comparer à un Musso arabe vu l’accessibilité de l’écrit et son pouvoir à tenir en haleine le lecteur du début à la fin.

Commentaires

laissez votre commentaire